La langue Turque:

Le turc, la langue officielle de la République Turque, appartient aux branches “sud-ouest “ou aux groupes “Oghouzes “des langues turques. Cette branche-ci, avec le groupe sud-est (Chaghatai ou Uzbek) et avec le groupe nord-ouest ou Kipchak et le groupe nord-est Sybérien constituent la famille uniforme des langues turques qui sont parlées par plus de 140 millions de personnes sur la terre. (chiffre estimée) . Ces langues appartiennet à la famille des langues Altaïques.

Des langues altaïques sont parlées en Eurasie de l’Europe de l’est,  en Asie orientale, en passant par l’Asie centrale, et doivent leur nom à l’Altaï, une chaîne de montagnes d’Asie centrale. On classe parmi elles les langues turques dont les plus importantes sont le turc, l’ouzbek, le kazakh, le kirghiz et le turkmène.

 

Les traits caractéristiques des langues turques sont l’agglutination au moyen de suffixes, l’harmonie vocalique et l’absence de genre grammatical.

L’ordre Sujet – Objet –Verbe est appliqué dans les phrases.

Le systeme d’écriture est simple et peut être prononcé comme on l’écrit.

A travers l’histoire,  les langues turques ont été inscrites avec plusieurs types d’écritures. Au préalable l’alphabet Ouigour (Uygur) avait été utilisé , après l’alphabet arabe et finalement la Turquie a adopté l’alphabet latin avec Mustafa Kemal Atatürk en 1928.

Harmonie vocalique en turc :

En turc, l’harmonie concerne la forme du résonateur buccal (« profondeur ») et l’arrondissement (ainsi que l’aperture pour les voyelles arrondies). Selon la position de la langue dans la bouche, on constate l’ensembles de voyelles, celles d’arrière (postérieures) et celles d’avant (antérieures), celles qui sont hautes et basses. Sous ces groupes on distingue deux sous-ensembles, les voyelles arrondies et les non arrondies.

Antérieure Postérieure
Non -Arrondi Arrondi Non -Arrondi Arrondi
Haut i ü ı u
Bas e ö a o

Les règles suivantes s’appliquent dans l’ordre donné :

1- Toute voyelle d’avant est suivie de voyelles d’avant, toute voyelle d’arrière est suivie de voyelles d’arrière ;

2- Toute voyelle non arrondie est suivie de voyelles non arrondies.

3- Toute voyelle arrondie est suivie de voyelles arrondies (u, ü) ou de voyelles non arrondies (a, e), par compensation de la règle 1.

Si nous resumons: Dans un même mot, il ne peut y avoir que des voyelles d’un seul groupe soit :

{a, o, u, ı}  ou { e, ö, ü, i}

Un suffixe est une syllabe composée d’une ou de plusieurs lettres (voyelles ou consonnes) n’ayant pas de signification indépendante mais changeant les significations des phrases comme dans sur, ma, mon etc……La forme, le sens et la fonction des mots changent selon les suffixes qu’ils prennent.

Exemple. Söz: parole ; Sözcü. Porte-parole Simit: un pain circular avec du sesam ; simitçi: le vendeur de ce pain. Les suffixes obéissent également à l’harmonie des voyelles.

Il faut noter qu’il existe quelques exceptions de ce système d’harmonie.


.